L'incidence des édulcorants sur le métabolisme
L'incidence des édulcorants sur le métabolisme
Ecrit par Stéphanie THOMÉ Le Jeudi 08/11/2018 Catégorie « novembre 2018 »

Bien que dépourvus en calories, les édulcorants ne sont pas si anodins qu'on pourrait le penser!


Ces molécules chimiques que sont les édulcorants ont une incidence néfaste sur le métabolisme et le comportement alimentaire :

  • Ils « trompent » le cerveau en entretenant l’envie de sucre.
  • La production d’insuline induite favorise le stockage.
  • Sur le long terme, la répétition de ce cycle peut engendrer une insulino-résistance.

 

 LES ALTERNATIVES NATURELLES

 

  • Le sirop d'agave et le miel: riches en fructose, leur index glycémique est plus bas que le sucre
  • Le sucre de canne brut: muscovado, rapadura... riche en arômes, une petite quantité suffit à parfumer les plats.
  • L'extrait de stévia: cette plante est utilisée depuis longtemps en amérique du sud pour sucrer les boissons. L'extrait de Stévia est sans calories, mais néanmoins obtenu de manière industrielle.

 CONCLUSION

Ces alternatives naturelles ayant un pouvoir sucrant plus élévé, on en met spontanément moins! Leur consommation permet une meilleure gestion des apports et un changement de comportement alimentaire vis à vis des produits sucrés.